Annuaire des Havrais en Résistance(s)

AC 21 P 621070
Photos


GUERRIER Roger Georges Dominique

Chronologie : 1941

Statut : 
  • FFI
  • DIR
FTP : 
  • FTP
Zones d'action: Le Havre

Date de naissance: 06/12/1912  à Le Havre (76)

Parcours dans la résistance :
 

Fils de Pierre Guerrier et de Marie Badais son épouse, Roger Georges GUERRIER, né au Havre en 1912, était ouvrier-ajusteur à la S.N.C.F. Il était marié à Yvonne Philippe et était père d’un enfant, Il était domicilié à La Frenaye par Lillebonne (76) au moment de son arrestation.

Il entre à l'OS (Organisation spéciale) du Havre créée en avril 1941 sous l'impulsion d'André Pican, secrétaire régional du parti communiste clandestin.
Il était aussi responsable de la CGT clandestine et du Front National d’un groupe d’usines (attestation d’Emile Mutel).

En octobre 1941, lorsque se créent les FTPF, Roger GUERRIER est membre du 2e groupe (chef de groupe Fernand Chatel, puis Michel Muzard) du Détachement FTP du Havre commandé par André Duroméa.

L’attestation délivrée par Marcel Larriven précise : « Le groupe a attaqué les librairies allemandes, distribué les tracts et journaux clandestins. Monsieur GUERRIER a toujours travaillé avec différents chefs de groupe, soit en prenant part aux attaques ou aux sabotages, soit en récupérant des cartes d’alimentation pour les réfractaires ».

En 1942, il est membre du 3e groupe (chef de groupe Jean Le Brozec) du Détachement du Havre commandé par Jean Hascoet.

En septembre 1943, il est membre du 3e groupe (Ernest Rault chef de groupe) du 1er Détachement (Marcel Toulouzan chef du détachement) de la 2e Cie FTP du Havre commandée par Bernard Catel.

En juin 1944, il est membre du 1er groupe de la Cie de FTP du Havre (e (Claude Isaac chef de groupe) de la 1ère section (Ernest Rault chef de section) de la Cie FTP du Havre commandée par Marcel Larriven. (Anacr).

Roger GUERRIER est arrêté sur dénonciation le 9 aout 1944 pour transport et distribution de tracts et journaux et sabotage de matériel (attestation Emile Mutel).
Il est interné au Havre puis à Rouen le 13 août et déporté par le transport de Compiègne du 17 août 1944 au KL Buchenwald (matricule 78726), où il arrive le 21 août.

Il est ensuite affecté au Kommando de Rothenburg (Firme Mansfeldt : production de canons de DCA, de munitions d’armes légères) le 7 septembre 1944 puis au Kommando de Wansleben du 13 octobre au 13 avril 1945. L’évacuation de ce camp eut lieu le jeudi 12 avril 1945, à 17h à pied, sur la route, en direction de l’est. La marche classique, avec assassinat des trop faibles et des évadés repris, a duré deux jours.

Roger GUERRIER est libéré le 23 mai 1945 et rapatrié malade le 25 mai, par Sarrebourg.

Il a été homologué DIR (déporté politique) et FFI.

Rédacteur : F. Roumeguère

Documents annexés : Col. Arolsen archives – Dossier AC 21 P : carte de déporté politique et attestations Duroméa, Emile Mutel et Marcel Larriven


Service Historique de la Défense (SHD) : 
Vincennes : GR 16 P 275510
Caen:  AC 21 P 621070

Archives du collectif : 
Archives FTP - Ffi : liste des FTP et déportés du Havre (D. Fouache) - Ordre de bataille du secteur FTP du Havre 41-44. Anacr, Maison des syndicats (P. Lebas) - Fichier DIR Fndirp 76 (M Baldenweck) - Listing Fmd (M Baldenweck) - La Résistance au Havre de 1940 à septembre 1944. Rodrigue Serrano, mémoire de Maitrise, Université de Rouen, 1999 (JH Caillard) - AC 21 P 621070 (D. Fouache)
Archives municipales : 
Cote 115Z14


Crédit Photo de la notice :  AC 21 P 621070


Telecharger la notice individuelle de Résistant (PDF)

Fiche mise à jour le:  13/09/2022

Cette fiche n'a pas de commentaire

    Nous rencontrer

    Par mail ou à travers le formulaire dédié

    contact@havrais-en-resistance.fr

      Contact