Annuaire des Havrais en Résistance(s)

© AC 21 P
Photos


LE NOUENE Anne-Marie

Chronologie : 1943

Statut : 
  • DIR
Date de naissance: 06/11/1920  à Le Havre (76)

Parcours dans la résistance :
 

Fille de Julien Le Nouene et de Julie Flageol, Anne-Marie LE NOUENE est née au Havre le 6 novembre 1920.

Domiciliée 4 avenue Carnot dans le 17e arrondissement de Paris durant l’Occupation, elle était célibataire, sage-femme à la Préfecture de la Seine.

En 1943, souhaitant rejoindre les forces françaises stationnées en Afrique du Nord, elle décide de s’évader de métropole et gagne le sud de la France. Elle demeure trois jours à l’hôtel Bidartemia à Saint Jean Pied de Port, où la propriétaire, Madame Gomet, lui délivre les renseignements utiles pour entrer clandestinement en Espagne.

Après avoir franchi seule la frontière pyrénéenne le 3 avril 1943, elle est arrêtée par des carabiniers espagnols près de Valcarlos et est interrogée longuement avant d’être internée à Pampelune puis emprisonnée à Molinar de Carranza du 9 avril au 14 juillet 1943.

Elle est ensuite mise en résidence surveillée à la pension Costa Raul, avenue José Antonio à Madrid. Elle quitte définitivement l’Espagne pour le Maroc le 21 septembre 1943.

Six jours plus tard, elle s’engage volontairement et entre en stage au 32e Train le 32e Train le 1er janvier 1944 après avoir passé l’examen professionnel de « conductrice S.A.N.A. » à Cacablanca.

Le 10 janvier suivant, Anne-Marie Le Nouene est affectée au 14e Bataillon Médical de la 5e D.B en tant que conductrice ambulancière.
Intégrée dans la Première armée française du général de Lattre, la 5e Division Blindée. débarque en Provence en septembre 1944 et combat en Alsace : Le 4 décembre 1944, Kaysersberg devient le verrou de la poche de Colmar. La ville est mise en état de siège par des éléments de la 189e ID sous les ordres du major Georges Herbrechtsmeier.
La libération de Kaysesberg intervient le 17 janvier 1945.

Anne Marie Le Nouene est citée à l’ordre du Régiment : « Ambulancière d’un dévouement absolu. A fait toute la campagne d’Alsace. S’est particulièrement distinguée pendant les opérations du 17 au 27 décembre 944 (Kaysersberg) où elle a pratiqué sans défaillance ses évacuations sous le feu ennemi. La présente citation comporte l’attribution de la Croix de Guerre avec étoile de bronze » (6 juin 1945).

Anne-Marie Le Nouene dut être hospitalisée à l’hôpital civil de Strasbourg du 18 au 31 avril 1945.
Elle est ensuite mutée le 14 juin 1945 au ministère des Armées à Paris et sera démobilisée le 1er janvier 1946.

Anne Marie Le Nouene a été homologuée DIR (internée résistante).

Elle est décédée le 29 avril 1999 à Champigny-sur-Marne dans le Val-de-Marne).

Documents annexés : Pièce du dossier AC 21 P


Service Historique de la Défense (SHD) : 
Vincennes : GR 16 P 362672
Caen:  AC 21 P 561610

Archives du collectif : 
AC 21 P 561610 (D. Fouache)


Crédit Photo de la notice :  © AC 21 P


Telecharger la notice individuelle de Résistant (PDF)

Fiche mise à jour le:  15/11/2022

Cette fiche n'a pas de commentaire

    Nous rencontrer

    Par mail ou à travers le formulaire dédié

    contact@havrais-en-resistance.fr

      Contact