Skip to content
© Le livre des 9000 déportés de France à Mittelbau-Dora
Photos


Ebran Albert Marie Joseph

Chronologie : 1941

Statut : 
  • FFL
  • FFC
  • DIR
Unité FFL : 
  • Résistance Intérieure
Zones d'action: Paris

Date de naissance: 20/10/1895  à Tourlaville (50)

Mort pour la France : 03/03/1945 à Bergen-Belsen

Parcours dans la résistance :
 

Albert EBRAN est né le 20 octobre 1895 à Tourlaville (50).

Le 11 octobre 1919, il épouse au Havre Henriette Créanton dont il aura six enfants. En 1925, la famille Ebran réside 3 Cité Langstaff au Havre.

En février 1941, Albert EBRAN intègre le réseau Hector en tant qu'agent P1/P2.

Il est arrêté une première fois le 10 octobre 1941 dans le cadre de l'opération Porto. Il est incarcéré à Fresnes et interné en décembre 1941 à Wutterpal, Anrath en mai 1942 puis à Hinzert.

A la suite d'un procès, il est libéré le 15 aout 1942 comme des dizaines de personnes pour lesquels les Allemands ne sont pas parvenus à trouver des preuves de leur appartenance à la Résistance.

Il gagne ensuite le Loiret où il vit dans la clandestinité. Depuis le 1er mai 1943, il est membre du réseau Turma Vengeance, très actif dans cette région.

Ce réseau, créé par Victor Dupont fut rattaché en décembre 1942 à la France Libre et sa vocation principale fut la collecte de renseignements divers sur les infrastructures de transport et la défense côtière, notamment en Normandie.

Il comporta également un sous-réseau d'évasion des aviateurs alliés tombés dans ses secteurs de renseignement. Turma-Vengeance créa des Corps -francs en janvier 1943 sous la direction de François Wetterwald. Le réseau compta 1591 agents.

Albert EBRAN est activement recherché par la Gestapo qui parvient à l'arrêter le 27 juillet 1944 à Lorris (45). Il s'était caché en forêt d'Orléans, dans le plus grand maquis du Loiret, le Maquis de Lorris.

De nouveau incarcéré à Fresnes, il est envoyé au Camp de Buchenwald depuis la gare de Pantin, le 15 aout 1944  (matricule 77104).

Il se déclare domicilié avec son épouse 74 rue Delpeche à Montreuil (93), de profession ingénieur et père de six enfants (Archives Arolsen). C'est également l'adresse déclarée par  son fils Roland, étudiant, également membre du réseau Turma Vengeance, qui avait été  arrêté puis déporté quelques mois plus tôt, en janvier 1944.

Albert EBRAN est transféré le 3 septembre 1944 au camp de Dora, et affecté le 7 au kommando Ellrich. Ce kommando est constitué de bâtiments abandonnés d'une fabrique, avec un vaste terrain en friche, au sud de la ligne de chemin de fer de Herzberg à Nordhausen, à hauteur de la gare de la petite ville d'Ellrich. Entre mai et septembre 1944, on évacue vers Ellrich des milliers de détenus pour travailler sur des chantiers dépendants du Sonderstab Kammler, qu'il s'agisse du creusement de galeries souterraines ou de tous les travaux de génie civil en surface (Bddm).

Albert EBRAN est ensuite transféré  le 3 mars 1945 au camp de la Boelcke Kasern de Nordhausen, dans un convoi de 1600 malades,  camp où l'on regroupe de plus en plus, en 1945, des détenus inaptes au travail, extraits d'autres Kommandos, comme celui d'Ellrich.

Leur destination finale est le camp mouroir de Bergen-Belsen où Albert EBRAN parvient le 7 mars avec 2552 malades.

Il disparait ensuite comme la quasi-totalité des hommes de ce transport.

Albert EBRAN est déclaré décédé le 3 mars 1945 à Nordhausen (Bddm), ou à Ellrich selon le Sga.

Il a été homologué FFC FFL et DIR.

A titre posthume, il obtient la médaille de la Résistance ( 03/08/1946) et la Croix de Guerre 1939-1945.

Mémoire : son nom figure sur le Monument Résistance et Déportation de Lorris (45).

(notice établie selon la biographie de Marie-Pierre Le Men, dans le Livre des 9000 déportés de France à Mittelbau-Dora, 2020).

Nota : il existe deux dossiers au nom de Albert Ebran dans les archives Arolsen, le second étant référencé avec une date de naissance eronnée (10 octobre 1925).

Documents annexés :  Archives Arolsen - insigne Turma Vengeance (Marc Chantran)


Décorations : 
Médaille de la résistance

Service Historique de la Défense (SHD) : 
Vincennes : GR 16 P 207207 et GR 28 P 4 186 133
Caen:  AC 21 P 446 916


Bibliographie :  Le livre des 9000 déportés de France à Mittelbau-Dora, 2020.



Crédit Photo de la notice :  © Le livre des 9000 déportés de France à Mittelbau-Dora


Telecharger la notice individuelle de Résistant (PDF)

Fiche mise à jour le:  30/09/2023

Cette fiche n'a pas de commentaire

Notre flux Facebook

Comments Box SVG iconsUsed for the like, share, comment, and reaction icons
Ce message est uniquement visible par les administrateurs/administratrices.
Problème d’affichage des publications Facebook. Mise en cache de sauvegarde en cours.
Erreur: (#3) Missing Permission
Type: OAuthException

Rejoignez-nous sur Facebook

Nous avons recu une demande emenant de la croix de la part de Madame Fouache que je retranscris dans son intégralité
 Dans le cadre  de la préparation  dune exposition de la Croix-Rouge du Havre pour les Journées du Patrimoine je fais des recherches qui mont menées à Gilbert et Francis Fernez. Jaimerais pouvoir identifier une femme dont le portrait est signé Gilbert Fernez. Auriez vous des pistes de recherches à me communiquer ou déjà vu ce portrait ? J aimerais beaucoup pouvoir résoudre le mystère de linconnue du dispensaire Dollfus😊.

 Je suis avec intérêt les publications à la mémoire des Résistants et je vous en félicite ainsi que votre équipe.  Cordialement   Christine Fouache Référente Cérémonies CRF Le Havre Porte-Drapeau.
Peut etre qu une personne du groupe pourra répondre a cette demande

Nous avons recu une demande emenant de la croix de la part de Madame Fouache que je retranscris dans son intégralité
" Dans le cadre de la préparation d'une exposition de la Croix-Rouge du Havre pour les Journées du Patrimoine je fais des recherches qui m'ont menées à Gilbert et Francis Fernez. J'aimerais pouvoir identifier une femme dont le portrait est signé Gilbert Fernez. Auriez vous des pistes de recherches à me communiquer ou déjà vu ce portrait ? J aimerais beaucoup pouvoir résoudre le mystère de l'inconnue du dispensaire Dollfus😊.

Je suis avec intérêt les publications à la mémoire des Résistants et je vous en félicite ainsi que votre équipe. Cordialement Christine Fouache Référente Cérémonies CRF Le Havre Porte-Drapeau."
Peut etre qu une personne du groupe pourra répondre a cette demande
... Voir plusVoir moins

1 mois

3 CommentairesCommenter sur facebook

Il pourrait s’agir de Mary Thieullent, mais c’est à vérifier !

belle photo en tout cas

Une exposition sur la croix rouge qui aura lieu dans visite de l'ouvrage souterrain du bois des Marettes .

Bonjour.
Je recherche une , des personnes qui accepteraient de me faire parvenir par courrier des flyers, des pubs, des revues de presse et tous autres documents ce rapportant aux 80 ans de la libération du Havre.
Je peux vous dédommager en timbres postes pour le règlement des envois.
Merci.
... Voir plusVoir moins

1 mois

1 CommentaireCommenter sur facebook

Bonjour, peut-on vous demander l'usage que vous envisagez d'en faire ?